juin vert garance repères et expérience(s)

Expérience : Se remobiliser quand on perd ses repères

Posté dans : Fragements de vie 0

Comment se remobiliser quand on perd tous ses repères? Aujourd’hui toute mon activité de créatrice est remise en cause à tel point que mes pensées négatives me disent « Marielle arrête tout! » Et il y a aussi cette deuxième voix qui me dit : « mais ce n’est pas possible, arrêter reviendrait à renier qui tu es, tous ce que tu as déjà accomplis… » La remise en question et le changement, la ré-organisation est plus que nécessaire et voici dont traite cet article.

Alors comment continuer à avancer malgré la tempête ?

  • La confiance vis-à-vis de la vie, j’ai le sentiment que cette situation veut m’apprendre quelque chose. Pour l’instant je suis la tête dans le guidon mais je sais que ça ne durera pas.
  •  L’instinct de survie ou je devais plutôt parler de l’instinct vital . C’est lui qui m’aide à maintenir le cap, non sans cette peur qui parfois me paralyse lorsque je me projette dans l’avenir.
  • Quand cette peur panique arrive, je me concentre sur ce que mon corps sait, sur ce qu’il a appris quand j’étais danseuse sur fil (bref sur mes repères personnels) : un pas après l’autre et surtout pas de précipitation sinon le déséquilibre risque de me faire tomber.

Rien que pour retrouver ces sensations, revisiter mon parcours de vie, là où j’ai réussi des exploits, je me dis que cette situation compliquée ne peut pas rester éternellement bloquée. Alors en attendant tout comme le départ sur le fil lorsque le premier pied se pose dessus : je relève la tête et m’apprête à traverser la situation du mieux que je peux, en gardant bien à l’esprit tout ce que je sais déjà faire.

Je prends des initiatives comme celle de continuer à m’organiser, trouver des solutions, pour rester vigilante, ne pas m’endormir sur un travail d’usine assommant. Je souhaite rester disponible pour mes envies de créations quitte à les mettre de côté, les écrire dans un coin de cahier pour pouvoir les réaliser quand le temps sera plus propice.

juin vert garance repères et expérience(s)

Les grands bouleversements, faut-il en avoir peur ?

À l’heure où j’écris, je traverse une situation inédite : celle de devoir travailler dans un domaine très loin de mes inspirations et de mes valeurs. Certains pourraient me dire après tous les diplômes et savoir-faires que tu as, tu n’as pas d’autres moyens de subvenir à tes besoins que de travailler à l’usine ??? À la manière des Temps modernes de Chaplin !

Non, j’ai voulu aller au plus vite pour ne pas mettre en danger ma famille. Je ne veux pas que mes enfants se rendent compte des difficultés financières… Des difficultés à remplir le caddie pour manger.

Et dans ce contexte plus que particulier, j’ai besoin de me ré-organiser et trouver de nouveaux repères pour ne pas perdre l’espoir en mon activité de création de carnets, en l’espoir de vivre indépendamment d’une grosse entreprise qui brise, exploite des hommes et des femmes, qui gaspillent outrageusement devant ces mêmes personnes qui triment pour gagner leur vie.

 

 

 

 

Retrouver mes créations sur instagram

vert garance juin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *