matière de créativité

Retrouver le chemin de la créativité

J’ai décidé de remettre de la créativité dans ma vie.

Créer mon entreprise et gérer deux grossesses rapprochées, voilà qui demande une énergie folle et chronophage. Résultat : j’ai délaissé pendant un certain temps mes passions graphiques, mis de côté mes expérimentations autour de la matière et des couleurs, arrêté, presque totalement, mes écrits dans les carnets.Mais aujourd’hui, mon besoin vital de retrouver la peinture, les crayons, les tissus et autres matières se fait terriblement ressentir.

Au fond de moi-même, il y a cette petite voix qui me dit: “trouve du temps, trouve du temps”.

Alors c’est décidé, pour être sure de caser ce temps-là, deux jours dans la semaine seront uniquement consacrés à ma créativité, à mes recherches autour du dessin, de la peinture, de la broderie, du tissage.  Deux jours dans la semaine, même s’il n’y paraît pas, c’est énorme ! Il s’agit d’un temps que je retire sur celui de ma production de carnet. J’en suis bien consciente, mais, à vrai dire, ne faire que de la technique reliure, quotidiennement, me fait mourir à petit feu. je ne me retrouve plus totalement en tant qu’artiste, en tant que femme. Bref, je sens que j’étouffe…

Trouver le juste équilibre entre créativité et vie professionnelle

Mon métier demande un grand savoir-faire et beaucoup d’implication. Il est vrai que je pourrais alléger ce temps de confection de carnet, mais j’ai fait le choix (et le pari) de maitriser toutes les étapes de la création de carnet (travail du papier, de la reliure, des toiles de couvrances…) et de ses embellissements (teintures naturelles ou eco-print).

Je suis convaincue que ce temps de créativité m’est vital, car il me permettra, j’en suis persuadée, de retrouver de l’énergie qui elle-même me permettra d’être plus productive dans mon travail. N’est-ce pas important d’écouter et respecter ses besoins ? Vous arrive-t-il de vous perdre en taisant vos envies ?

En étant beaucoup trop dans le “je dois, il faut”… Plutôt que dans le “je suis, j’ai besoin de… “, j’ai la sensation de me perdre et d’égarer en chemin une partie de ce qui fait ma personnalité. Pour cette raison, j’ai donc décidé de m’octroyer, comme pour un rendez-vous avec moi-même, le mercredi et le samedi. Ainsi, je pourrais retrouver des mots, des couleurs, de la matière à transformer et surtout, du souffle et de l’inspiration.

Histoire à suivre…

Relire un de mes précédents articles : mon junk personnel

Retrouvez-moi sur les réseaux : Instagram, Youtube

créativité 2
créativité broderie
créativité collage