• art textile,  design textile

    Collection “Les 4 élements”

    Pour cette première collection de 4 couvertures, je souhaitais partir de symboles chers à mon cœur, des symboles qui ont pu, jusqu’à présent, me guider et me protéger à différents moments et périodes de ma vie. Il ne m’a pas fallu longtemps pour choisir d’interpréter les 4 éléments : L’eau, l’air, le feu, la terre.

    Une Expérience

    Je pouvais partir dans différentes directions, utiliser différentes manières, chercher différentes représentations suivant l’endroit où nous nous situons géographiquement. Ainsi en Bretagne, là ou j’habite, 3 des 4 éléments sont représentés par le Triskel… Mais il manque l’air.

    Les représentations dans le feng-shui rajoutent les éléments métal et bois. Il semble plus complet car en plus de cela, dans cette culture, il nous est expliqué que si nous ne cherchons pas une forme d’équilibre, chaque élément peut détruire l’autre, d’où l’importance de les comprendre en terme de force.

    les 4 éléments
    les 5 éléments Feng shui

    J’ai décidé de faire un mélange de mes connaissances sur le sujet et de mettre en forme ou en couleur ce que m’inspirent les 4 éléments. J’ai veillé à garder un équilibre, une harmonie en réinterprétant les formes de la géométrie sacrée dont les origines remontent aux civilisations anciennes.

    Feu est la première couverture créée.

    Son focus se situe dans le cercle semi caché par les carrés, ce qui pour moi représente la force, la vitalité, et la protection du soleil. Sans soleil, sans cette boule de feu, pas de vie. Le matelassage de cette couverture, en forme vague, symbolise les mirages, ces illusions d’optique qu’on peut voir sur la sable quand la chaleur est trop forte.

    Eau, la deuxième créée est une recherche sur les différentes teintures de bleu. Elle semble très structurée, pourtant en y regardant de près, elle est montée de façon à créer un décalage en partant du centre. Tel un tourbillon, elle nous emporte dans son abîme, impression renforcée par son matelassage en forme de vague.

    les 4 éléments : eau
    Les 4 éléments

    Terre est brûlante et chaleureuse. Les couleurs utilisées sont les couleurs de la terre de mes ancêtres. La présence de triangle intimide et tel les lances de ces fameux ancêtres protègent des intrusions extérieures. Avec Terre, rien ne peut nous arriver, elle est symbole de force intérieure.

    Enfin Air est la dernière née, c’est à peine si on voit ce qu’elle représente. En sa présence nous sommes dans un ciel voilé de nuages, les couleurs sont éthérées. Est-ce une maison au loin ? Air est légère et inspirante. Elle appelle à la contemplation, à la réflexion et pourquoi pas la rêverie.

    les 4 éléments : Air

    Chaque couverture est unique signée. Toutes sont confectionnées pour vous, pour vos besoins alors n’attendez plus prenez contact qu’on puisse échanger sur votre projet.

    les 4 éléments
  • artex et le ré-emploi textile 1
    art textile

    Ré-emploi textile

    700 tonnes par an, c’est ce que collecte chaque année l’entreprise Artex. Sa mission consiste en la revalorisation du textile afin de réduire la masse de déchets.

    Tout d’abord, ces centaines de millier de kilos de textiles sont stockées, puis triées et conditionnées par des salariés, tous en contrat d’insertion. Mais avant ce travail de fourmi, ces vêtements, chaussures et autres linges de maison sont collectés dans des conteneurs disséminés à divers points stratégiques de l’agglomération briochine. Chaque habitant peut donc y déposer les vêtements, draps et autres matières textiles dont il n’a plus l’usage.Chacun participe ainsi au ré-emploi textile, à sa mesure.

    C’est en très grande partie grâce à Artex que nous réussissons à nous fournir en toile metis qui nous sert dans la confection de nos ouvrages.

    Ainsi, une seconde vie est donnée à toute cette matière. D’une manière générale, 95% des textiles peuvent se recycler à partir du moment où la matière récupérée est propre et sèche. Les vêtements, draps, couvertures etc. seront revendus tels qu’ils sont ou bien seront reconditionnés (par exemple coupés pour en faire des chiffons). Même usagés, ils trouveront une fonction soit dans des matériaux d’isolation en étant broyés, soit pour la production de nouveaux textiles en étant défibrés..En bref, les possibilités sont diverses et variées.

    Hélas, seul 18% de ces 700 tonnes de stock pourront être remis à la vente ou recyclés. Le reste de ces déchets partira à la poubelles et a terme, ils fourniront de la matière pour devenir des combustibles solides de récupération.

    De par leur impact environnemental et leur engagement social, même si notre contribution reste modeste dans ce circuit (nous ne leur achetons qu’environ70 kg par an) c’est une fierté que de contribuer, même à petite échelle, au ré-emploi textile en confectionnant nos couvertures, plaids, tentures murales et autres accessoires de décoration pour la maison.

    Une industrie gourmande et polluante.

    L’industrie du textile est une ogresse. Il faut des quantités faramineuses d’eau pour confectionner ne serait-ce qu’un jeans (7000 à 10000 litres). Il se trouve que beaucoup de cette eau sert d’outil de rinçage et des milliers de litres se retrouvent pollués par des teintures industrielles. Des polluants sont donc transportés dans des rivières, puis reposent ensuite dans des nappes phréatiques, contaminant celles-ci et qui, par ricochet, contaminera les personnes qui la consommeront. Si les normes en France et en Europe sont un peu plus drastiques en la matière, en interdisant par exemple l’utilisation du mercure, dans les pays d’Asie notamment, il n’en est pas de même. La fast Fashion provenant de Chine par le biais de grands groupes ne tient pas compte de ces problématiques. C’est pour cela que nous tâchons de ré-utiliser des matières ayant déjà servi, de façon à ne pas aggraver la situation environnementale. Cela nous paraît plus que jamais primordial.

    Nos créations