Vole, vole papillon

Posté dans : Recherches en cours 0

Un papillon était enfermé dans mon atelier. Désorienté, le pauvre se cognait sur la vitre. Il voulait sortir, mais il était prisonnier, captif de sa prison de verre. Je le regardais se débattre, hypnotisée par le ballet de ses ailes et les petits « ploc » qu’il faisait en se cognant sur la fenêtre. J’étais entrain de coudre une fleur en tissu bleu nuit à pois. Le bruit de ses ailes sur la parois vitré me berçait et faisait ressortir l’idée que, décidément, il était bien triste qu’un si beau papillon soit impuissant à sortir de la pièce… Enfin, je suis sortie de ma léthargie et, ne voulant pas le voir s’escrimer à sortir, sans la moindre chance de réussite, je lui est ouvert la fenêtre et lui ai rendu sa liberté…

 

La suite : il fallait que j’arrive à créer un papillon avec ce tissu que je tenais dans mes mains. Et voilà comment ce junk journal « Vole, vole papillon » est né.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *